[Groupe] Les Citoyens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Groupe] Les Citoyens

Message par La Volonté le Sam 4 Avr - 15:05

Les Citoyens.


Qui a écrit qu'il fallait être fonctionnaire ou hors la loi pour exister ? Personne.
Il est un monde de possibles incroyables à nos pieds, à chaque coin de rue, et celui-ci appartient à chacun. Il n'est pas aberrant de préférer faire des affaires que des lois, d'être un artiste plutôt qu'un administratif ou un nonchalant suiveur plutôt qu'un décideur.

Car les possibilités de jeux, ici, ne se limitent pas à choisir un camp. Il s'agit aussi de survivre, de faire des projets, de défier ses propres ambitions. Il est donc possible de jouer un citoyen, humain ou vampire.
Être Citoyen, les alternatives.


Être citoyen, c'est pouvoir prendre part à d'autres choses, c'est par exemple devenir un entrepreneur ou une figure financière, c'est ne pas vouloir prendre de charges administratives sans forcément être dénué d'autorité.

Il serait pourtant très réducteur de dire que les citoyens sont apolitiques, pour les vampires. Il est tout à fait normal d'avoir une préférence, un avis, et d'être sympathisant. Ou de choisir de ne pas l'être. Tout comme il sera naturel de chercher à défendre ses intérêts propres des diverses forces en jeu, il est tout à fait admis de chercher les faveurs d'un groupe ou de l'autre, de développer son réseau de contact et de tâcher de gagner en influence... Ou de vivre librement, en se contentant de respecter les lois et de vivre ses propres aventures ! Attention, néanmoins, à ne jamais trop vous éloigner du bon chemin... L'Equilibrium et l'Aube veillent sur nos très chers citoyens.

Pour les humains, être citoyen n'empêche pas de connaître le secret : savoir que les vampires existent ne vous oblige pas à collaborer avec eux ou à vouloir les détruire. Ou à choisir un camp pour exprimer votre avis... Vous pouvez connaître un vampire, en être l'ami ou bien le soumis, l'esclave. Certains d'entre vous ont été enlevés par un réseau mafieux vampirique, d'autres sont accro à la morsure et ne parlons pas de celles qui continuent d'être hystériques devant Twilight. Il est aussi normal de ressentir de la crainte ou du dégoût, à l'égard de la race de la nuit, sans le matérialiser dans un engagement auprès des dissidents... Vous avez appris des rumeurs entre ceux qui s'appellent « les savants » : ceux qui ne font pas attention à leurs paroles disparaissent, souvent... Et puis il y a cet hôpital psychiatrique, au sud de la ville...

La solution la plus simple serait encore d'ignorer le Secret et de parvenir à conserver cette ignorance... C'est le cas de la majorité des humains qui évoluent chaque nuit dans un monde qu'ils ne perçoivent qu'à moitié. Mais... Comment ne pas relever l'étrangeté de certains individus? Et quel challenge pour les vampires que de réussir à vous côtoyer tout en conservant leur Secret le plus sacré!
avatar
La Volonté

Messages : 75
Date d'inscription : 28/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum